Les désherbeurs thermiques électriques

À gaz ou électrique, les désherbeurs thermiques ont un même but : supprimer efficacement les mauvaises herbes. Mais le mode de fonctionnement, la composition de l’appareil et l’application de la chaleur sont différents pour chaque appareil. Retour aujourd’hui sur les vertus et les limites des désherbeurs thermiques électriques.

Une source de chaleur sans flamme

Les désherbeurs thermiques électriques n’émettent pas de flamme. On ne retrouve donc pas de bonbonne de gaz mais un module de chauffe situé à l’extrémité de la canne de l’appareil. Le moteur de ce type d’appareil possède une réelle puissance qui lui permet de faire chauffer la buse conique en quelques secondes seulement. C’est cette partie de l’appareil qui viendra chauffer la mauvaise herbe pour ensuite l’éradiquer.

Différents modes sont à votre disposition sur le désherbeur électrique

Attention : si le fait de ne pas avoir de flamme est plus sécurisant (il réduit le risque d’incendie), il faudra toutefois faire attention à ne pas toucher cette partie de l’appareil car la buse conique, une fois mise en route, est brûlante.

On notera que certains modèles sont équipés de plusieurs modes : on, off et ventilation. Ainsi, on met l’appareil en mode « on » pour l’allumer et le mettre en chauffe. 45 secondes plus tard, le désherbeur peut être utilisé. Puis, lorsque la zone a été traitée, on enclenche le mode « ventilation » pendant 30 secondes pour que l’appareil se refroidisse. Le désherbeur thermique électrique peut ensuite être rangé en toute sécurité. Lorsque l’appareil n’est pas équipé de ce mode, on retrouve souvent un système de support intégré qui permet de poser le désherbeur le temps du refroidissement.

Un appareil opérationnel immédiatement

Le désherbeur thermique électrique n’ayant besoin que d’électricité, il suffira alors de le brancher à l’alimentation (réseau domestique : 230 volts) pour que ce dernier fonctionne. Il est utilisable directement sans consommable ni charge.

Le désherbage thermique électrique : écolo et précis !

La longueur du cordon d’alimentation varie selon les modèles, mais il faudra quasiment systématiquement le relier à une rallonge électrique si l’on souhaite traiter toute une zone de son extérieur. C’est l’un des petits inconvénients de cette technique de désherbage. En effet, le câble d’alimentation ne mesure en moyenne qu’un mètre…

Pour le moment, il n’y a pas encore de système de désherbage thermique électrique équipé de batterie. Il ne reste plus qu’à attendre les progrès technologiques dans le domaine pour s’affranchir des fils qui peuvent s’avérer peu pratiques.

Un système économique ?

Le désherbeur thermique électrique fonctionne grâce à l’électricité. Il est équipé d’une résistance, qui, lorsqu’elle est parcourue par un courant électrique, va monter en température et venir chauffer l’embout de l’appareil. Le système est situé dans un boitier au-dessus de la buse conique et on constate une puissance d’environ 1600 watts.

Consommation électrique d'un désherbeur thermique

Très bien, me direz-vous, mais ça coûte combien d’utiliser un désherbeur thermique électrique ?!

Une heure d’utilisation de désherbeur thermique électrique équivaut à une consommation coûtant en moyenne 20 centimes d’euros. Si l’on compare à son voisin le désherbeur thermique à gaz, le coût du consommable à un prix de revient largement moins intéressant. On estime que le coût de fonctionnement est 10 fois moins cher en utilisant un système électrique.

Un outil ergonomique

Les désherbeurs thermiques électriques sont constitués d’un manche en plastique, d’une résistance, d’une buse conique en métal et d’un cordon d’alimentation. L’ensemble de l’appareil pèse en moyenne 1,2 kilo, ce qui en fait un outil léger et très maniable pour tous les gabarits.

La canne mesure environ 1 mètre, elle permet à l’utilisateur de désherber dans une position confortable puisque la poignée arrive au niveau des hanches. Si toutefois la longueur du manche ne correspondait pas à votre hauteur de buste, sachez que certains modèles proposent de régler la longueur de la canne.

Aussi, les désherbeurs thermiques  sont conçus pour que la prise en main soit la plus aisée possible : la poignée est généralement recouverte d’une mousse ou moulée pour prendre la forme de la main (ce qui évite certaines ampoules aux mains). La gâchette on/off/ventilation a elle aussi été pensée pour être la plus accessible et maniable possible.

Un vrai choc thermique

Le désherbeur thermique électrique possède un temps de chauffe moyen de 3 à 5 secondes. Ce laps de temps lui permet d’atteindre la température optimale (environ 600°) afin d’éliminer la mauvaise plante. Il suffit donc de poser l’embout de l’appareil sur la mauvaise herbe pendant quelques secondes et la chaleur produite par l’appareil va dessécher la plante, principalement constituée d’eau.

Le choc se produit grâce à la violente différence de température. Cette dernière provoque alors l’éclatement des cellules végétales en un rien de temps. Le désherbage électrique permet donc de ne pas ressentir la fatigue lors du travail de nettoyage.

Buse conique = précision

L’appareil électrique est rapide oui, mais il est aussi précis ! En effet, sa forme lui permet de cibler une mauvaise herbe. Lors du traitement, la buse conique enveloppe l’adventice de la chaleur et les plantes à proximité ne sont pas touchées.  Plus aucune crainte à avoir de griller votre pelouse, votre potager ou vos massifs de fleurs !

Le désherbage thermique électrique contre les pissenlits

De par sa précision, le désherbeur thermique électrique est utilisable sur de multiples surfaces et sur de multiples plantes. Qu’il s’agisse de végétaux à larges feuilles  ou de plantes aux feuilles resserrées, vous allez faire preuve d’efficacité et de précision. Notons aussi que pour les plantes à racines profondes, comme les pissenlits, plusieurs passages du désherbeur seront nécessaires pour éradiquer complètement les racines, sans quoi la plante repousserait.

Dans quel(s) cas l’utiliser ?

Le désherbage thermique est particulièrement utile lorsque vous voulez désherber avec précision des zones éparses où sont logées des mauvaises herbes. Mobilité et légéreté de l’appareil vous permettront d’arpenter votre terrain à la recherche des adventices à éliminer, le tout en respectant la nature.

La précision de la buse conique est un atout énorme du désherbeur thermique

Cependant, il faut bien noter qu’un désherbeur thermique est peu intéressant si vous voulez désherber massivement et sur une grande surface, par exemple lorsque l’on veut se débarrasser de toutes les plantes sur plusieurs dizaines de mètres carrés. Vous utiliseriez alors beaucoup d’énergie électrique pour une application « générale » alors que le principal atout du désherbage électrique est la précision. D’autres solutions existent pour traiter des zones étendues : on peut penser au (LINK)paillage ou encore à l’utilisation de (LINK)désherbants naturels.

Prix et rapport qualité/prix ?

Le prix moyen des désherbeurs thermiques est compris entre 65€, pour les premiers modèles, et 100€ pour les appareils haute gamme. Cela peut paraître cher pour désherber, mais rappelons que l’achat d’un désherbeur thermique vous fera économiser sur le prix des désherbants, des outils, des bâches géo-textiles, etc. Le coût en énergie est relativement faible, vous n’allez donc pas voir vos factures d’électricité bondir !

J’en profite d’ailleurs pour faire un point sur le prix des désherbants : comptez au moins 15€ pour une petite bouteille de RoundUp (en pulvérisateur), tout en sachant que ce type de produit peut avoir un effet désastreux sur votre terre ; une boîte de désherbant Fertiligène « Anti-repousse » s’affiche elle aux alentours des 18€.

Durée de vie de l’appareil

Très bien, mais quelle est la durée de vie d’un désherbeur thermique ? Pour répondre à cette question, deux points sont à soulever :

Le thermoflamm bio electro Gloria a un excellent rapport qualité/prix1) Le modèle choisi : selon la qualité de l’appareil, sa durée de vie sera plus ou moins grande. Comptez en général 5 à 7 ans d’ « espérance de vie » pour un désherbeur thermique électrique classique. Notons au passage que les modèles les plus chers ne sont pas toujours les plus solides !

2) L’entretien de l’appareil. Il s’agit en fait d’entreposer son désherbeur dans un endroit sec et à une température moyenne (disons au moins 10°). L’hiver et les températures particulièrement froides qui l’accompagnent peuvent avoir des conséquences sur le système de chauffe des appareils.

Comme vous le voyez, en respectant cette seule règle d’entreposer votre désherbeur « au chaud » et dans un endroit sec, vous pourrez considérablement allonger sa durée de vie. Personnellement, cela fait 7 ans que j’ai le même désherbeur et je n’ai absolument aucun problème !

Quel désherbeur thermique électrique choisir ?

Reste donc à savoir sur quel modèle jeter son dévolu… La rédaction de Je-desherbe.com a misé sur l’appareil au rapport qualité/prix imbattable : le Gloria Thermoflamm Bio Electro. Son petit prix (moins de 60€ sur Amazon), sa facilité d’utilisation et surtout son efficacité nous ont en effet convaincu.

Le désherbeur thermique Thermoflamm Bio Electro Gloria est muni d'un support qui permet à l'appareil de refroidir en toute sécurité

Nous revenons d’ailleurs en détail sur les caractéristiques du Gloria Thermoflamm Bio Electro. Pour un désherbage rapide, écolo et pratique ! Vous pouvez d’ailleurs retrouver ce désherbeur au meilleur prix sur Amazon et profitez de la livraison gratuite !

bouton-amazon

Ça vous a plu ? Partagez ! 😉